Original - russe
Elena Gremina Russie Mikhaïl Ougarov Russie
Écrit en 2011
 
Traduction - français (France)
Une heure et dix-huit minutes
traduit par Moguilevskaia Tania, Morel Gilles
2013

Résumé ou extrait

Fin 2008, l’avocat d’affaires Sergueï Magnitski tente de dénoncer la corruption au sein de l’administration russe. Incarcéré et torturé, il refuse de se rétracter et meurt, après une agonie d’_Une heure et dix-huit minutes_. Né du témoignage bouleversant de sa mère et complété de nombreux documents, ce texte ouvre au théâtre le « procès qui n’a pas eu lieu », celui d’un crime politique orchestré par le « système Poutine. »

Édition

2021 - France

Editions L'Espace d'un instant
Maison d'Europe et d'Orient
75012 Paris
France
t. +33 (0) 1 40 24 00 55
domdol@parlatges.org
https://parlatges.org/

ISBN : 237572030X

Traducteurs

Moguilevskaia Tania

France

Morel Gilles

France

Autres infos sur l'édition

Préface de Cécile Vaissier Suivi de Septembre.doc